La vérité cachée derrière l’imprimante 3D “plug and play”

ALSIMA, Catalyseur Technologique / News  / La vérité cachée derrière l’imprimante 3D “plug and play”

La vérité cachée derrière l’imprimante 3D “plug and play”

Soyons francs et directs, nul besoin de teasing ou d’aller directement en fin de page. Le « plug and play » en impression 3D est un mythe qui demande de nombreuses concessions et sacrifices. Chez Alsima nous rencontrons régulièrement des entreprises industrielles nous affirmant qu’elles disposent déjà d’une imprimante 3D belle, simple et performante. Ouverts d’esprit, nous posons quelques questions pour comprendre leurs usages et avec quelle méthode ils ont choisi leur matériel. A cet instant, nous décelons souvent un sentiment de malaise car derrière les affirmations la réalité peut être bien différente…

homme-faux

Le concept du « plug and play »

Le plug and play, qui signifie « connecter et jouer » ou « brancher et utiliser », est une technique permettant aux systèmes d’exploitation qui l’intègrent de reconnaître rapidement et automatiquement les périphériques compatibles avec cette technique dès le branchement, sans redémarrage de l’ordinateur. (définition : https://www.lalanguefrancaise.com/dictionnaire/definition/plug-and-play)

Appliqué à l’imprimante 3D, le principe parait simple et clair : On branche et on imprime. Toutefois, comme disait Leonard de Vinci, la simplicité est l’ultime sophistication. Atteindre un tel niveau de facilité, pour un résultat systématiquement bon, demande un incroyable travail technique en amont et des investissements colossaux de la part des fabricants. Quels impacts pour le client utilisateur ?

Simplicité = fermeture = limitation = rétention = coût

Impossible d’évoluer dans un système ouvert pour atteindre la simplicité absolue. Laisser l’accès à tous les paramètres de fabrication est une source trop importante d’erreurs et d’échecs d’impression. Il faut réduire les réglages au strict minimum. Fermer l’accès à la technique est tout simplement obligé.

reglages-limitation-proprietaire-vs-ouvert

Source : https://help.grabcad.com/article/245-adjusting-fdm-print-settings?locale=fr

« Sur les systèmes fermés, seuls les paramètres de la pièce sont ajustables contrairement aux systèmes ouverts permettant d’ajuster et d’optimiser la dépose. De plus, essayer d’augmenter la productivité en changeant par exemple le diamètre de la buse ou la vitesse est impossible sur les systèmes fermés. » Benjamin DEVIC, CTO ALSIMA

Si le paramétrage est limité, cela signifie évidemment que le choix de matière est lui aussi restreint. Vous ne pourrez utiliser qu’une sélection de matières qualifiées par votre fabricant. Le choix s’en trouve donc très limité car un seul fabricant, si grand soit-il, ne peut qualifier parfaitement tous les matériaux du marché. Il travaillera uniquement sur ceux qu’il juge avoir le plus de potentiel (de vente). Naturellement, chaque heure d’ingénieur passant à configurer le matériau sera directement reporté sur les coûts matière.

“Les logiciels propriétaires ne permettent en aucun cas de travailler sur les paramètres d’extrusion de la matière. Le choix des hauteurs de couches et des vitesses sont limités ce qui bride considérablement l’ouverture à des matériaux externes. Les couleurs et les grades sont aussi restreints.” Benjamin DEVIC, CTO ALSIMA

materiaux-proprietaire-vs-ouvert

Une application équivaut à un cahier des charges spécifique. Toutes les matières ne conviennent pas à tous les cas d’usage. Résistance mécanique (traction, compression, torsion…), dimensionnelle, thermique, électrostatique, chimique … Les caractéristiques ne manquent pas et il faut pourtant les étudier avec attention pour définir la bonne matière. Quand le choix matériau est limité, les probabilités d’avoir le plus adapté à l’application sont faibles.

De plus, quand des normes sont en jeu, la dépendance à un matériau propriétaire ne permet pas d’avoir la main sur les caractéristiques techniques et économiques de la matière. Tout le monde a accès aux mêmes fournitures, cela ne permet pas de se démarquer de la concurrence.

argent-facile-proprietaire-impression-3D

Bien sûr, quand un fabricant a travaillé si dur pour fermer son matériel, comment résister à la tentation d’en profiter commercialement ? C’est ainsi que le plug & play amène les clients utilisateurs à dépenser des sommes très importantes au nom de la simplicité.

Le schéma est simple et connu mais terriblement efficace :

  • Le fabricant propose un matériel dont il est le seul détenteur des brevets
  • Il conçoit une machine exceptionnelle techniquement
  • Il offre un prix « abordable » d’acquisition grâce à un financement
  • Il impose un contrat de maintenance sur son système, à prendre ou à laisser
  • Il matraque le client avec des consommables onéreux

Que retenir ?

Le « plug and play » est possible mais il oppose un véritable coût technique et financier. Au nom de la simplicité il réduit le potentiel d’applications et menotte l’utilisateur pour toute la durée de vie du matériel (qui est conçu pour durer longtemps).

“Aujourd’hui le monde de la fabrication additive est bien plus ouvert que cela. Il existe de nombreuses solutions abordables commercialement et qui permettent de révéler le véritable potentiel d’impression 3D des entreprises industrielles. De nombreuses solutions, basées sur des environnements ouverts, proposent un environnement utilisateur ergonomique et simplifié sans pour autant tout verrouiller. Il est tout à fait possible d’offrir une facilité d’usage sans fermer définitivement la voie à l’exploration et à l’innovation.” Mickael BOVAGNET, CEO ALSIMA

Des matériels professionnels et ouverts :

VSHAPER-3d-printers

Où se trouve le juste milieu ?

La solution est évidente, l’expertise et le service client. Un expert du secteur peut aisément conseiller ses clients au quotidien pour leur permettre de réaliser les meilleures impression 3D pour le meilleur ratio coût / technicité. Un spécialiste des systèmes ouverts peut du jour au lendemain vous accompagner sur des projets très différents, sans nécessité de changer votre matériel à chaque nouvelle idée. Il vous offre la simplicité et votre matériel le potentiel. Tous les avantages de l’impression 3D sans les inconvénients !

Aucun commentaire pour l’instant
Laisser un commentaire