Quelles sont les différentes catégories d’imprimantes 3D FDM ?

ALSIMA, Catalyseur Technologique / News  / Quelles sont les différentes catégories d’imprimantes 3D FDM ?

Imprimante 3D FDM : les grandes catégories

bandeau imprimante 3D

Il existe de nombreuses technologies d’impression 3D (FDM, SLA, DLP, SLS, SLM, MJF…) et tout autant de matériaux (polymère, métal, céramique, résine…). Chacune de ces techniques de fabrication additive est un micro-univers en tant que tel. Il existe différents types de matériels pour des usages tout aussi variés. Dans cet article, nous vous proposons de faire un tour d’horizon des catégories d’imprimantes 3D FFF / FDM. Vous pourrez ainsi comprendre pourquoi il existe une si grande fourchette tarifaire et un si large éventail de technicité !

Visuel global large

Imprimante 3D de bureau

Probablement la catégorie la plus répandue à travers le monde. Il s’agit de la gamme d’imprimantes 3D la plus accessible techniquement et abordable financièrement. En effet, ces petites machines sont des versions optimisées et professionnalisées des modèles « maker » qu’on peut avoir à la maison. Elles sont plus ergonomiques, plus sécurisées et surtout fiabilisées d’usine. Pas de besoin de bricolage, de montage ou autre car tout est déjà prêt à la livraison. Elles conservent toutefois leur grande capacité d’évolution et leur polyvalence d’utilisation.

Ces imprimantes 3D sont notamment très implantées dans le secteur industriel. On les retrouve souvent dans les services méthodes, maintenance, bureau d’étude, prototypage et innovation. Les impressions réalisées ont des objectifs très variés mais on les retrouve souvent lors de la fabrication d’outillages ou de pièces en très petite série ou à l’unité. Les usages sont très vastes car ces machines acceptent un large choix de matières (pour faire court, tout ce qui a une TG inférieure à 70°c).

Les ROI sont souvent très rapides. En effet, il faut compter sur un budget d’environ 5000€ hors taxes pour s’acheter une de ces machines. Une somme raisonnable quand on pense que les pièces imprimées peuvent parfois remplacer des outils en métal usiné par exemple. Dans un tel cas, la rentabilité de l’investissement peut être immédiate dès la première impression !

Idéale pour une première intégration de l’impression 3D

#à retenir

  • Prix abordable
  • Polyvalence
  • ROI rapide
visuel_strateo3d_printing4K_2

Imprimante 3D professionnelle

Actuellement en croissance sur le marché, l’imprimante 3D dite « professionnelle » est une version supérieure techniquement à sa petite sœur de bureau. Elle propose souvent un volume de construction plus grand, une structure plus rigide et un environnement logiciel plus évolué. On retrouve également souvent un système de thermorégulation de l’enceinte d’impression 3D (entre 60 et 90°c). Cela permet d’aller chercher des matériaux plus techniques tels que l’ABS, le PCABS etc. La plupart du temps, vous pouvez profiter d’une double extrusion pour varier les matériaux ou maximiser votre productivité. Cette catégorie de machine répond souvent à des normes plus strictes telles que les directives atelier. Ce dernier point facilite d’ailleurs grandement l’implantation des machines dans les grandes sociétés industrielles.

Naturellement le budget à prévoir est plus élevé que la catégorie précédente. La qualité des composants, le travail sur la conception de la machine et les normes ont un coût. Il faut compter entre 10 000€ et 30 000€ hors taxes en moyenne pour s’offrir ces systèmes. Rien d’extravagant en soit mais il convient de bien définir ses applications pour conserver un bon ROI. Nous conseillons généralement de s’équiper de ce type de matériel après avoir bien défini les usages à fort potentiel sur des imprimantes 3D de bureau.

Parfait pour des utilisateurs formés et déjà expérimentés sur des modèles de bureau. La seconde étape idéale pour monter en puissance et qualité de pièce.

#à retenir

  • Thermorégulation
  • Volume
  • Double extrusion
prom-IS500_right_hangar_4k_4096x5075_8bit-e1636433850388

Imprimante 3D industrielle

Vous désirez la Rolls ? Celle qui imprime sans relâche, qui est la plus fiable et qui offre des productions ultra répétables ? Vous êtes dans la bonne catégorie !

Aucun doute, pour produire en quantité il faut un système performant et fiable. Les imprimantes 3D FDM industrielles sont le summum de la technicité et de la qualité de cette technologie. En clair, elles disposent de tous les avantages de leurs petites sœurs : double extrusion (parfois en IDEX), thermorégulation (jusqu’à 120°c), grand volume de fabrication, environnement logiciel avancé, très large choix matière, normes industrielles … A cela s’ajoute une structure rigide, une interface ergonomique, des systèmes d’auto-correction de trajectoires, des backups en cas de panne, une conception pensée pour la maintenance, un design travaillé, des stockages XXL pour les consommables et une étuve à filament intégrée.

Bref, ici tout est pensé comme une véritable machine industrielle. Les plus exigeants y trouveront assurément leur compte ! Quel est le prix à payer nous demanderez vous ? Entre 40 000 € et 100 000€ hors taxes en général. Un beau budget mais tout à un prix ! De plus, les ROIS demeurent très intéressants malgré la hauteur d’investissement. Ici on ne parle plus de pièces une à une, on produit en quantité sans relâche. C’est une tout autre dimension de production !

Pour produire en quantité, vous faites assurément le bon choix.

#à retenir

  • Production
  • Fiabilité
  • Répétabilité

#exemples

BESOIN D’UN CONSEIL D’EXPERT ?

ALSIMA-team-3

+270 exemples d’applications de l’impression 3D en industrie !

Rencontrons nous pour échanger sur votre besoin !

Aucun commentaire pour l’instant
Laisser un commentaire