Focus client : JOSEPH MARTIN (2/2)

Que faire avec l’impression 3D en industrie ? Dans la première partie de notre sujet (voir article ICI) nous avons commencé à répondre à cette question par des exemples concrets de l’un de nos clients les plus exemplaires. Joseph Martin nous accorde sa confiance depuis quelques temps maintenant et autant le dire, l’entreprise regorge de créativité. Dans cet article nous continuons de passer en revue différentes applications que ce client a accepté de divulguer en exclusivité !

# Exemple 5 : La poulie d’entrainement

En étudiant l’une de ses machines, un concepteur de Joseph Martin s’est aperçu que de nombreuses pièces étaient victimes de « sur qualité ». C’est-à-dire qu’elles ont été réalisées dans une matière et/ou un processus surdimensionné par rapport à l’usage final. En effectuant des essais, notre client s’est notamment rendu compte qu’il pouvait réaliser les poulies d’entrainement de ses machines spéciales en impression 3D, en lieu et place d’un usinage traditionnel. Il a ainsi économisé environ 20 heures de travail en usinage. Pour cette application la résistance mécanique était primordiale, le choix matière s’est donc porté sur le PET Carbon de TreeD Filament. Une matière solide et stable dimensionnellement.

PET Carbon, un excellent choix !
Poulie-entrainement-PETCF
Outil-de-réglage-montage-machine-ABS-NW

# Exemple 6 : Outil de reglages de composants

En milieu industriel il n’est pas rare de manquer d’outillages spécifiques. Les irritants peuvent être nombreux. Ceux-ci frustrent l’opérateur autant qu’ils lui font perdre du temps et de la rentabilité à l’entreprise. Le réglage des composants peut être l’une de ces étapes sensibles. Dans le cas présenté, les pièces devaient être initialement réglées une à une dans le creux de la main. Les erreurs de manutention pouvaient autant abîmer les pièces comme faire perdre du temps à l’opérateur. C’est pourquoi notre client a opté pour la conception d’un outillage plus complet où il peut placer un ensemble de pièces sans qu’elles ne bougent. Il peut ainsi les régler facilement en un tour de doigt les unes à côté des autres. Gain de temps et d’ergonomie assuré.

Voir le potentiel de l'impression 3D

# Exemple 7 : Guides de cables

Ceux qui s’intéressent à la conception d’équipements embarquant de l’électronique connaissent certainement le « câble management ». Concevoir une belle machine, aussi esthétique que pratique, nécessite de prévoir un réseau de câblage propre et organisé. C’est souvent un véritable challenge qui peut tenir du casse-tête. Dans cet optique, Joseph Martin a commencé à expérimenter différents maintiens de câbles. L’un des plus basiques mais des plus pratiques, consiste en un petit bloc fixé à la structure métallique. Cela permet d’obliger certains câbles, un peu raides, à emprunter un chemin précis. Dans cet exemple le guide de câbles a été imprimé en PLA pour un coût dérisoire face aux accessoires proposés sur internet.

Visitez notre e-boutique de filament
Guide-câbles-ABS-NW
Outil-de-contrôle-de-traitement-de-surface-ABS-NW

# Exemple 8 : Controle de traitement de surface

Chez Joseph Martin de nombreuses opérations de contrôle de qualité sont réalisées chaque jour. La qualité des produits délivrés est un point inflexible sur lequel l’entreprise porte toute son attention. Afin de faciliter les contrôles de qualité de surface, notre client a développé un outil sur mesure. L’objectif était de créer un outillage simple d’usage et suffisamment résistant pour protéger une sonde dont la valeur est très élevée. En moins de 24 heures le client est vite parvenu à ses ambitions. Ci-contre une photographie de l’outil en question. Celui-ci a résisté à plus de 60 000 contrôles par semaines pendant 4 mois consécutifs ! (matière ABS No Wapring de TAGIN3D)

Plus d'infos sur l'ABS NW ?

Vous pensez avoir tout vu ? L’entreprise Joseph Martin va encore plus loin !

« L’impression 3D nous sert aussi énormément en prototypage et au démarrage des machines. Parfois la mécanique ne peut pas tout sortir à temps. Nous faisons donc les premières pièces en fabrication additive FDM même si on sait qu’elles ne feront que quelques mois, puis quand l’atelier mécanique est moins chargé, il réalise les pièces définitives. Ceci nous permet d’éviter d’avoir recours à la sous-traitance, de valider le design et le fonctionnement, de démarrer au plus vite la machine et de lisser la charge de l’atelier mécanique. Bref que du bon ! »

Alexandre P.G. – Responsable Technique.

joseph-martin-visière

Envie d’aller plus loin ?

En industrie les applications de l’impression 3D ne manquent pas. Dans un même domaine d’activité, l’entreprise voisine aura des applications différentes des vôtres. La fabrication additive permet de personnaliser de nombreux processus, qu’importe le secteur dans lequel vous évoluez. Notre livre blanc des applications industrielles vous le démontrera aisément. D’importants gains d’ergonomie, de temps et d’argent sont à la clé de l’intégration de l’imprimante 3D.

Retrouvez les applications de Joseph martin et plus de 270 autres exemples concrets sur notre livre blanc des applications en industrie. Ce livre est téléchargeable gratuitement sur simple demande avec le bouton ci dessous.

Impulser dès à présent votre ascension technologique !

Osez et defiez nous !

LIVRE BLANC ALSIMA

Retrouvez les applications de Joseph Martin et plus de 270 autres exemples concrets sur notre livre blanc des applications en industrie.

Ce livre est téléchargeable gratuitement sur simple inscription !

Je demande le livre blanc !

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

linkedin
logo-twitter-rond
youtube
Aucun commentaire pour l’instant
Laisser un commentaire